Self’interview | Blick Bassy

Partager

Le compositeur et écrivain camerounais Blick Bassy, qui a enflammé le Next Step dimanche soir, s’est prêté au jeu du  self’interview avec un portable et une perche à selfie comme seul artifice. Le bluesman qui vit en France et chante sur scène en langue Bassa, nous confie se laisser volontiers inspirer par l’artiste américain Marvin Gaye.

Blick Bassy en self'interview
Posté par Bureau
lundi 3 avril 2017
Catégories
CullyScope

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *