Le chemin du Nord

Partager

Loin au nord de l’Europe se trouve un royaume de neige, de vikings, de fjord, de pétrole, de soleil à minuit, de démocratie, de saumon et de musique.

On chante la pop du groupe mondialement connu A-ha, bien sûr (Take me on, take on me). On a entendu parler, par hasard, de l’un des nombreux sous-genre ésotérique du métal (black, super-black, folk, heavy, death, viking) dont l’activité ne cesse jamais. Si l’on est un peu érudit et passionné de musique classique romantique folklorique, on connaît Edvard Grieg et les hardingfele.

Si l’on aime le jazz européen, on sait évidemment qui est Jan Garbarek, son jazz typé (tranquille, un peu électronique, un peu post-rock), le son criard de son saxophone soprano. On a sûrement entendu parler de Bugge Wesseltoft, Nils Petter Molvaer et Jaga Jazzist, eux aussi adeptes d’un jazz plutôt électronique, métissé. De nombreuses lueurs, entre autres, dans le panorama du jazz actuel mondial.

En se plongeant dans le jazz norvégien, les contrastes sont frappants. L’on perçoit le prolongement du bebop parfois. On sent l’urgence de s’affranchir des formes et des frontières pour vaincre les nuits hivernales dans des explosions énergétiques infinies. On se laisse enivrer par la douceur contemplative de mélodies lointaines et de textures étranges. On hoche la tête au son des guitares saturées, puissantes, ravageuses.

On se dit qu’on est bien content, égoïstement, qu’ils s’ennuient un peu là-haut l’hiver venu, s’il leur faut ça pour qu’ils nous produisent de tels sons. Que l’on se rassure, ils ont quand même l’air de prendre leur pied.

Playlist:

  • Mathias Eick – Dakota
  • Espen Berg trio – Revenge of the Sixth
  • Espen Eriksen – Brian
  • Skydive trio – Bravo
  • Pixel – Nothing beats reality
  • Eivind Aarset – Rask
  • Nils Petter Molvær – Switch
  • Gard Nielssen’s Acoustic Unity – Adam’s Ale
  • Bugge Wesseltoft & friends – Claus it
  • Ellen Andrea Wang – Air
  • Cortex – Nicotine
  • Krokofant – C.O.T.A.

 

Photo: Peter Schmidt — CC BY-SA 3.0

2 commentaires au sujet “Le chemin du Nord

  1. Maryline Cettou dit:

    Il y a aussi Tord Gustavson, pianiste qui joue en trio (je ne suis plus sûre de l’orthographe), que vous pourriez ajouter à votre playlist ;-)

  2. Très cool, le jazz norvégien est méconnu chez nous. Mon frère habite Bergen, l’occasion pour moi de belles découvertes. Merci Cully.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.