Oasis culliérane pour Anouar Brahem

Partager

Venu en grand équipage sous le Chapiteau dans , Anouar Brahem a entouré son quartet de l’ensemble à cordes String Of Birds pour nous emmener dans une longue méditation qui nous laisse rêveurs.
Un voyage qui aura oscillé entre moments intimistes concentrés sur le oud d’Anouar Brahem, échanges complices au sein du quartet, entre oud, clarinette, piano et basse, et de grandes nappes sonores dont l’ensemble à cordes nourrissait le jeu des quatre musiciens.
DSC_4894Très calme, Anouar Brahem a dirigé cette caravane avec une douceur et une humilité touchante, créant dans ce mélange des genres un moment de recueillement et de calme. Le dialogue entre piano et oud se rapprochait d’un duo classique alors que les jeux entre bassiste suisse Björn Meyer et Anouar Brahem effleuraient le funk, réveillant mon esprit vagabondant et mélancolique.

Seul concert programmé au Chapiteau hier soir, l’immersion aura été totale, et la présence de la roulotte à thés à la sortie, une invitation à poursuivre le voyage avec les papilles.

CJF2015_CHAPITEAU_1404_AnouarBrahem_(c)Jean-Marc_GuÇlat_7

Posté par Bureau
mercredi 15 avril 2015
Catégories
Blabla

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *