« C’est un Malcolm Braff à la latino, version L.A. »

Partager
Oyé lecteurs avertis ou internautes de passage: la programmation du 33e Cully Jazz Festival est sortie! Pour vous faire découvrir les artistes de cette foisonnante édition, le blog a noté pour vous les meilleures citations des programmateurs pour parler de leurs choix.

Dorian Wood est né à Echo Park, en Californie, c’est donc un miracle qu’il ne fasse pas de pop indie comme l’ensemble de ses voisins. A la place, il a pris le chemin des conservatoires et des orchestres d’opéra, tout en multipliant les expériences musicales.
Il n’est pas allergique à la pop, au contraire il aime se l’approprier.

Voix intense, liberté totale au piano et présence captivante, encore un qui s’avère inclassable.

Et quand il s’ennuie durant les soundchecks, voilà ce que ça donne!

« Il va remplir le Temple, dans tout les sens du terme »
C’est une chance de croiser en Europe ce phénomène, qui fêtera ses 40 ans le jour de son concert à Cully! Quant à son côté Malcolm, s’il est d’attaque pour donner de la voix aux Vignerons jusqu’à point d’heure, on aura du mal à lui dire non.

Capture d’écran 2015-01-15 à 14.57.38

Photo: Carlos Taberna

Capture d’écran 2015-01-15 à 14.36.20

Dessin: Dorian Wood, Instagram
Posté par Bureau
jeudi 15 janvier 2015
Catégories
Blabla
Mots-clés

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *