Tartine en entrée

Partager

Hé bien voilà, on y est. On a pris nos quartiers, on a pris ceux des autres parce qu’ils traînaient par là et on s’est lancés tête haute et badges au vent, fiers de nos nouveaux uniformes, émoustillés et comblés, comblés d’y arriver enfin après tous ces mois d’une attente langoureuse et limite soutenable, sérieux.

Un verre de blanc offert par la commune plus tard…

… on se glisse au Next pour assister au tir des premières fusées. Oh, la belle rousse. Un petit bonheur, un amuse-bouche, un ravissement pour les sens. Ça sautille entre acoustinitime et grandilorock !

Au Chapiteau, la soirée est TGV: longue et avec un léger retard; Julian réussi toujours, toujours à nous étonner, à malaxer les frontières physiques de son instrument, à tordre le cou aux préjugés sur les faiblesses et les splendeurs des soli de batterie; Rusconi, oui, oui, non. Et alors Avishai, oh oui, quelle grandeur, quelle prestance, quel artiste, et surtout quel découvreur, ces jeunes, quel plaisir !

Tard dans la nuit avec eux, tard avec les autres, tous les autres, aussi heureux et aussi béats d’être tous là ensemble de nouveau enfin, Colin, Ganesh, Domi, Matthieu, Max Raphaël, tous, sortis de leurs Caveaux assignés respectifs, sortis pour converger en urgence vers ces Vignerons qui ne font pas que promettre mais tiennent tout, tiennent ensemble et créent une cohérence dans cette constellation de fous furieux.

Le OFF a vécu une première soirée d’anthologie, il faut bien l’avouer. Zyeutez-y voir du côté des résidences, entre Jardin et THBBC difficile de faire le choix, c’est grand, grand, grand. Et au Basile ce samedi, les mêmes tarés qu’hier soir, pour le plaisir des grands et des avertis.

On y est, on y reste. Ce soir, Chapiteau s’il vous plaît messieurs dames, et si ça râpe un peu, si ça coince, cherchez des solutions autres que vers la sortie. Vous en sortirez grandis.

Posté par Bureau
samedi 5 avril 2014
Catégories
Blabla

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.