Raconte-moi: Nicolas / Médiation culturelle et festival OFF

Partager

Plus que quelques semaines avant la 32e édition ! Pour continuer les présentations avec l’équipe de bénévoles, sachez que vous trouverez parmi eux beaucoup « d’enfants de Cully ». C’est le cas de Nicolas, qui, ayant grandi au centre du village, a fini par trouver que vin blanc et jazz faisaient plutôt bon ménage.

Depuis quand fais-tu partie de l’équipe?

Depuis belle lurette, mais pas tant que ça par rapport aux dinosaures du festival. A 14 ans, je faisais des mises sous pli pour le bureau, mais je suis dans c’t’équipe depuis l’édition 2002.

Quelle est ta mission principale pendant le festival?

Pendant le festival, ma mission est d’avoir les mains libres, je me prépare pendant 6 mois pour m’en assurer. Ainsi, je suis disponible pour tous les problèmes à régler.

17_Mardi - 037

Et durant l’année, ça se passe comment?

Là, il y’a plus à faire: coordonner la programmation du festival off, des morceaux choisis et de la programmation Jeune Public, puis préparer la production de ces événements avec tous les intervenants: les co-équipiers du off et de la médiation culturelle, les programmateurs, les propriétaires de caveaux, le bureau, les responsables des infrastructures, les décorateurs, les techniciens et les musiciens.

Dans le cadre de la médiation culturelle, on organise aussi des activités pour les élèves des écoles de Bourg-en-Lavaux, ainsi que l’organisation d’un concert à l’EMS de l’hôpital de Lavaux.

Sur le papier ça fait beaucoup, mais dans les faits, avec l’engagement et la volonté de toutes les personnes citées, ça se fait tout seul: chacun se sent responsable que tout soit parfait!

 Le pire imprévu pour toi, c’est quoi?

Le pire je sais pas, mais les meilleurs imprévus restent les rencontres et les fêtes du staff.

Quel conseil donnerais-tu à un nouveau festivalier?

Prévois plusieurs jours de visite pour découvrir les innombrables lieux, ambiances et concerts magiques du festival.

Ton moment préféré en tant qu’équipier?

Les moments improvisés entre amis avant, pendant et après le festival. Par exemple, aujourd’hui: on est dimanche, six semaines avant le festival.

11h45: j’arrive au bureau du festival pour écrire quelques mails. Jamie (montage et infrastructure) est là, de retour après son hiver annuel en Nouvelle-Zélande: on échange sur nos hivers respectifs.

12h05: Jonathan (technique scène) arrive pour organiser ses combines: début de session clip musical sur internet.

12h30: Guillaume (infrastructure et F&B) déboule, sort une table au soleil, du pain, du fromage et une bouteille de rouge: début du pic-nic.

13h20: Carine (programmatrice) rapplique avec deux musiciens à qui elle a fait la visite de la région tout le week-end: on sort une nouvelle bouteille.

14h15: Gigi et Nico (propriétaires et programmateurs du tHBBC), qui ont logé les deux musiciens cités, passent par ici: on sort une nouvelle bouteille.

15h30: Adrien (gestion F&B) débarque pour élaborer le plan d’action F&B avec Guillaume: une dernière avant de s’y mettre.

16h15: je commence à faire mes mails.

 Le jazz, aimes-tu ça?

De plus en plus.

Posté par Bureau
mercredi 12 mars 2014
Catégories
Blabla
Mots-clés
, ,

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.