Montages à Cully, montages qui rient!

Partager

La météo est un phénomène passionnant. Chacun sait, de façon plus ou moins intuitive, que pour briser la glace avec un interlocuteur connu ou non, la couleur du ciel, la quantité d’eau, de nuages, la pluie, la neige, la grêle, le brouillard givrant ou le soleil éclatant sont autant de termes offrant une approche formidablement efficace. A tel point que cela en devient quasi un élément phatique du discours.
« Salut, ça va ? Fait beau hein ? » « Ouais. Merci. »

Le Chapiteau et le Swing

« Alors comment, les montages sous la pluie ? » Facile. La pluie, c’est rigolo, ça mouille, c’est pas méchant. Pas comme le froid. Le froid, on aime pas, ça fait pas printemps. Alors que la pluie, franchement, ça change rien. Donc les montages se passent bien, sur la place d’Armes, au Next Step, ou ailleurs.

Next Step

Tout ça juste pour mettre quelques photos, histoire de vous dire que, mine de rien, ça se rapproche.

Posté par Bureau
vendredi 26 mars 2010
Catégories
Blabla

Un commentaire au sujet “Montages à Cully, montages qui rient!

  1. J’avais presque oublié que, web 2.0 oblige, il faut que je commente un max les trucs intelligents qui sortent sur le blog. Bon, donc :

    Le festival se rapproche et malgré quelques nuages dus à l’annulation de la venue de Hank Jones, le soleil brille sur la programmation. Une pluie d’étoiles se déversera sur Cully du 9 au 17 avril. Les infrastructures apportent un vent nouveau au bourg. Etc.

    On peut très bien parler du festival sans parler de météo, hein?

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *