John Hammond Solo

Partager

Il y en a un chaque année. Parcimonieusement sélectionné parmis la kyrielle des spécialistes du genre, c’est John Hammond Jr qui a eu cette fois le rôle de monsieur Bleu.

Mais vous avez déjà vu, un joueur de Blues en solo ? Un vrai ? Il y avait bien Lucky Peterson qui nous avait fait un joli déluge de Hammond au même endroit et dans le même rôle, mais qu’on ne s’embrouille pas.

Là, John Hammond jouait de la guitare. Mais pas seulement, de l’harmonica aussi. Mais pas seulement, il chantait aussi, et pas qu’un peu. Mais pas seulement, il tapait du pied. Fort. Tellement fort que pendant la première chanson on entendait presque que ça, d’ailleurs.

Hé bien, c’était tout bonnement fascinant: mains prises, bouche prise, pieds pris, le Blues possède. La contrainte physique met le gaillard sous tension, et chaque parole et chaque accord devient un tel effort que le moindre son produit par l’ensemble de son corps a une beauté et une force absolument indescriptible.

Il fallait simplement ressentir ça, en début de soirée au Next…

Posté par Bureau
dimanche 29 mars 2009
Catégories
Blabla

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.