Le pouf se donne des airs de IN

Partager

Les caveaux du festival OFF sont toujours là pour nous abriter mais surtout pour nous faire découvrir de talentueux artistes…

En me dirigeant vers le Pouf quelques notes qui proviennent de l’Heineken arrivent à mon oreille et suscitent mon attention… Le caveau est plein et tous ne sont là que pour Aloan. Une musique douce légèrement acidulée, les rythmes sont aériens. Les notes s’enchaînent comme prises dans une bourrasque de printemps. Le public du festival de jazz sait aussi apprécier ce qui déborde un peu de ses frontières. Finalement arrivée à rejoindre mon but premier je dois presque me battre pour mettre à peine le bout du nez dans le Pouf. Le Docteur du swing est à l’œuvre, on dit qu’il soigne les âmes et rapproche les cœurs…

Dr Gabs and friends entre swing, boogie et blues il ne leur a pas fallut beaucoup de temps pour conquérir le public. Entre reprises de très grand nom du jazz et compositions personnelles il nous apporte une dose de bonheur avec une musique directe et pleine de virtuosité, de chaleur, de joie, de tendresse et de délicatesse. Quand il imite le Grand Louis on peut presque sentir ses cordes vocales vibrer comme celle de la contrebasse qui l’accompagne. La vitesse à laquelle ces musiciens agitent leur doigt sur leur « moitié » est folle, on se croirait sur l’autoroute du boogie-woogie. Un grand moment du OFF.

Posté par Bureau
dimanche 26 mars 2006
Catégories
Blabla

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *